Probeldhom

  • Nom du site : Probeldhom
  • Autre(s) nom(s) : S.A. des Charbonnages du Nord de Genly, Nord de Genly
  • Adresse : rue du Chemin vert
  • Code postal : 7080
  • Commune : Frameries
  • Ancienne commune : Frameries
  • Province : Hainaut
  • Superficie totale 51.221 m²
  • Financement : Fonds européens Feder

Historique

La SA des Charbonnages du Nord de Genly est créée en 1908. Au sein du site, la mise en service de la houillère (puits n°1) remonte à la même époque. Une cokerie et une fabrique de sous-produits y sont ajoutées en 1914. Ces deux infrastructures (ainsi que vraisemblablement la houillère) sont à l’état de ruines en 1926 et elles sont démolies vers 1942.

Pour les riverains

Vous êtes riverain et vous avez des questions sur ce projet ? Notre équipe est à votre écoute.
FAQ

Contact

SPAQUE sa
Avenue Maurice Destenay, 13
4000 LIEGE
Belgique
Tel : +32 42 20 94 11
Fax : +32 42 21 40 43

L'intervention SPAQUE

2018 :

Les investigations des sols ont été réalisées.

2017 :

Déboisement du site.

Gestion des sols pollués

L’évolution du projet

Suivez l’évolution du projet sur notre page Facebook.

Découvrez l’évolution du projet

Localisation

Localisation

La zone d’intervention se trouve au sein d’une zone d’activité économique, à l’angle des rues de la Commanderie et Bois Bourdon, 500 mètres au nord du hameau de Genly. Elle jouxte la voie de chemin de fer de Mons à Maubeuge.

Projet de développement économique

Actuellement, le site « Probeldhom » se présente comme une vaste friche, inaccessible à la reconversion suite à la pollution du sol due aux anciennes activités industrielles.

La commune de Frameries souhaiterait y développer de nouvelles activités économiques pour renforcer l’attractivité du territoire et relocaliser de l’activité économique durable et porteuses d’emplois dans une logique de non concurrence par rapport aux zonings IDEA voisins.

Le projet vise à la réhabilitation du site par la réalisation tout d’abord d’un chantier de déboisement afin de libérer les surfaces boisées existantes, puis mise en œuvre des investigations de sol et enfin réalisation d’un chantier d’assainissement des sols et de sécurisation géotechnique (retrait maîtrisé des ouvrages enterrés), afin de dégager une surface de 3,95 ha, pour permettre le développement du projet d’aménagement.