Retour

Bressoux : étude de caractérisation sur le site « Cour aux marchandises SNCB de Bressoux »

Bressoux : étude De Caractérisation Sur Le Site "cour Aux Marchandises Sncb De Bressoux"
Non classifié(e)

Le site « Cour aux marchandises SNCB de Bressoux », d’une superficie totale d’environ 18 hectares, est localisé dans la commune de Bressoux. Celui-ci se trouve sur la rive droite de la Meuse, à 325 mètres des quais, entre le pont de l’Atlas V et le pont-barrage de Monsin.

Le site servait de zone de délestage à la gare de formation de Kinkempois. Le terrain a été remblayé avec des remblais divers (scories, remblai minier, etc.).
Seules les parties dites « Oxyméco », située 8 rue de Droixhe, et « Médart », située 5 rue Dieudonné-Defrance, ont fait l’objet de cette campagne d’investigations. Ces deux parties ont des superficies respectives de 2,5 hectares et de 2 hectares et sont toutes deux occupées par des ferrailleurs.
Selon le plan de secteur 42/2, approuvé par l’arrêté royal du 26 novembre 1987, le site est repris en zone d’activité économique mixte pour sa partie nord, en ce compris la zone « Oxyméco », et en zone de service public et  d’équipement communautaire pour sa partie sud, en ce compris la zone « Médart ».
Les investigations de mai-juin 2010 ont consisté en la réalisation de 13 forages sur la partie « Oxyméco » et de 13 forages sur la partie « Médart ». L’ensemble de ces forages a été équipé en piézomètres.
L’interprétation de l’ensemble des résultats analytiques du sol et des eaux a été réalisée sur base des normes du décret relatif à la gestion des sols adopté par le Parlement wallon le 5 décembre 2008 (décret « sols »).
Les remblais existants sur la partie « Oxyméco » présentent des pollutions en métaux lourds, en benzène, en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) mobiles et peu mobiles, en huiles minérales, en composés organochlorés halogénés extractibles et en polychlorobiphényles (PCB). Les échantillons de terrain naturel analysés sur cette même partie présentent des pollutions en métaux lourds, en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) peu mobiles, en huiles minérales et en composés organochlorés halogénés extractibles.
Les remblais existants sur la partie « Médart » présentent des pollutions en métaux lourds, en xylènes, en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) mobiles et peu mobiles, en huiles minérales, en composés organochlorés halogénés extractibles et en polychlorobiphényles (PCB) . Les échantillons de terrain naturel analysés sur cette même partie présentent des pollutions en métaux lourds, en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) mobiles et peu mobiles et en composés organochlorés halogénés extractibles.
Le site « Cour aux marchandises SNCB Bressoux » est équipé de 32 piézomètres crépinés dans les graviers de Meuse (6 piézomètres des campagnes précédentes et 26 de la campagne de 2010) et 3 piézomètres équipés dans la nappe des remblais (campagne de 2010).
Les échantillons d’eau souterraine prélevés au niveau de la nappe des remblais sur la partie « Oxyméco » présentent des pollutions en huiles minérales. Du produit pur a également été mis en évidence au niveau d’un piézomètre. Au niveau de la nappe des graviers de Meuse, une pollution en huiles minérales a été observée. Du produit pur a également été mis en évidence dans plusieurs piézomètres.

Les échantillons d’eau souterraine prélevés au niveau de la nappe des remblais sur la partie « Médart » présentent des pollutions en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) mobiles et peu mobiles. Au niveau de la nappe des graviers de Meuse, une pollution en métaux lourds a été mise en évidence.

Bressoux : étude De Caractérisation Sur Le Site "cour Aux Marchandises Sncb De Bressoux"
Logo FEDER