Retour

SPAQUE entame les travaux d’assainissement du site des Produits chimiques d’Auvelais à Sambreville

Nr3205 007 2015.11.26 17
Assainissement
Namur

La dépollution du site des Produits chimiques d’Auvelais, financée par les Fonds européens FEDER, commence. Les travaux devraient se terminer au début de l’année 2021.

Les choses sérieuses commencent sur le site des Produits chimiques d’Auvelais, sur le territoire de la Ville de Sambreville. SPAQUE entame les travaux d’assainissement de ce site de 5,32 hectares situé le long de la Sambre, à proximité de la Grand-Place d’Auvelais.

Les travaux, réalisés dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020, font suite aux investigations menées par SPAQUE en 2018. Celles-ci avaient permis de mettre en évidence une contamination du site en hydrocarbures, métaux lourds (arsenic, plomb), composés volatils, huiles minérales et, plus ponctuellement, mercure.

Les terres polluées seront excavées et, afin de réduire l’impact des travaux sur l’environnement, elles seront évacuées en centres de traitement agréés par péniches, le site disposant d’un accès direct à la Sambre. Les excavations seront ensuite remblayées au moyen de matériaux valorisables issus du site. Un reprofilage est également prévu. Un géotextile avertisseur sera placé sur l’ensemble de la surface reprofilée. Celui-ci sera enfin recouvert par un mètre de terres saines.

Une fois assaini, le site devrait accueillir une halte fluviale et une zone d’activité économique destinée aux PME et aux commerces.

Projet scientifique « ECOSOL »

En 2016, dans le cadre du projet « ECOSOL » mené par la faculté Gembloux Agro-Bio Tech de l’Université de Liège, ce site a fait l’objet d’un recensement des espèces « bio-indicatrices » (végétaux permettant d’indiquer les effets ou la présence de polluants). L’étude de ces espèces a pour objectif de mieux comprendre comment celles-ci s’adaptent aux sols pollués, quels sont leurs mécanismes de défense, en quelle quantité elles absorbent la pollution du sol, etc. Dans cette même optique, du colza a été planté sur une partie du site. Il sera récolté en septembre.

Plus d’un siècle d’activités industrielles

Les premières activités du site débutent en 1853 avec la fabrication de produits chimiques non organiques tels que des acides, des chlorures, des sulfates, du minimum de fer (oxyde de plomb), etc. En 1926, la S.A. des Produits chimiques d’Auvelais est une des plus grosses entreprises de la commune : 250 ouvriers y travaillent. En 1963, le site est rebaptisé « Produits chimiques et pharmaceutiques » et n’emploie plus qu’une trentaine de personnes. Trois ans plus tard, la partie sud du site est démolie.

Les activités cessent définitivement en 1980. Les derniers vestiges de l’usine ont été démolis en 1982.

 

Caroline Charlier
Chargée de communication externe
0496/51.23.52

Nr3205 007 2018.06.26 109
Nr3205 007 2018.06.26 74