Retour

Le site « Charbonnage Sainte-Eugénie » à Sambreville est prêt à accueillir de nouvelles activités

Non classifié(e)

SPAQUE vient d’achever les travaux de dépollution du site « Charbonnage Sainte-Eugénie » à Tamines, sur le territoire de la Ville de Sambreville. Pas moins de 4,40 hectares sont désormais disponibles pour le développement d’une zone d’activité économique mixte.

Les travaux de dépollution du site « Charbonnage Sainte-Eugénie » à Tamines, entre le terril Sainte-Eugénie et les rues Bois Hanolet et du Chesselet, sont terminés.

Grâce au Plan Marshall 2.vert, 8.000 tonnes de terres contaminées en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), huiles minérales, métaux lourds et benzène ont été excavées et évacuées en centres de traitement agréés. Les excavations, situées sur la zone de l’ancien carreau, ont été remblayées puis nivelées afin de permettre le développement prochain d’une zone d’activité économique mixte.

 

Un siècle d’activités

De 1880 à 1965, ce site de 9,90 hectares a fait l’objet d’une exploitation minière (extraction de la houille). Diverses infrastructures ont été construites : un triage-lavoir, une fabrique à boulets, un atelier d’entretien des machines et une lampisterie, des chaudières, etc.

A partir de 1965 et jusqu’en 1994, les matériaux issus du terril de Sainte-Eugénie ainsi que des terrils voisins ont été valorisés sur le site.

En 1999, les derniers bâtiments ont été démolis et le terrain de l’ancien carreau a été nivelé à l’aide de débris de construction.