Retour

Programmation FEDER 2014-2020 : SPAQuE réhabilitera 21 friches sur le territoire wallon

Non classifié(e)

Les projets retenus par le gouvernement wallon dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020 sont aujourd’hui connus. Parmi les projets rendus par SPAQuE et ses partenaires, 20 seront financés par les Fonds européens, pour un montant total de 65,7 millions d’euros (dont 60% sont assumés par la Région wallonne et 40% par l’Europe).

Les Fonds européens d’investissement FEDER ont enfin été attribués. Parmi les 49 projets impliquant initialement SPAQuE, seule ou conjointement avec des partenaires, 20 ont été retenus pour un montant total de 65.655.512 euros tvac.

Pour 5 de ces projets, SPAQuE est « chef de file » de son propre portefeuille et intervient dans l’assainissement de friches industrielles à reconvertir en zonings économiques. Pour les 15 autres projets, SPAQuE est bénéficiaire de portefeuilles de projets portés, pour la plupart, par les Villes et communes, les intercommunales et les ports autonomes. Elle intervient alors en tant que support préalable au développement de projets sur des sites connaissant une pollution historique.

Ces 20 projets concernent 21 friches industrielles (« sites ») réparties sur l’ensemble du territoire wallon.

Dans la province de Hainaut, SPAQuE interviendra sur :

  • le site « Garocentre Magna Park » à La Louvière, sur lequel l’IDEA développera une zone d’activité économique (ZAE),
  • le site « Garocentre Trimodal » à La Louvière, sur lequel l’IDEA développera également une ZAE,
  • le site « CCC » à La Louvière (face au site « Moulin Dambot » réhabilité par SPAQuE), situé au sein du « Quartier Bocage », dont l’assainissement permettra le développement par la Ville de zones économiques et de loisirs,
  • la partie sud du site « Laminoirs de Longtain » à La Louvière, ce qui permettra à la Ville de tracer une voirie participant au projet de « contournement est de La Louvière »,
  • le site « Lumat » à Charleroi, sur lequel le Port autonome de Charleroi (PAC) développera une ZAE au sein du Centre logistique de Charleroi,
  • la seconde phase de réhabilitation du site « AMS nord » à Charleroi (dont une partie a déjà été réhabilitée par SPAQuE), sur lequel le PAC et l’intercommunale IGRETEC prévoient la construction d’une voirie de désenclavement et d’un pont afin de permettre le développement de la zone,
  • une zone de remblais de 15 mètres de haut au centre-ville de Charleroi, sur laquelle la Ville et IGRETEC construiront le nouveau Centre de Congrès,
  • le site « Verrerie de l’Ancre » à Charleroi, sur lequel la DGO1 du Service public de Wallonie (SPW) aménagera une nouvelle bretelle d’accès au Ring 9 depuis le Palais des expositions,
  • le site « Grands Prés » à Mons, dont l’assainissement permettra le développement par la Ville d’un parc public et d’un puits géothermique par l’IDEA,
  • le site « Arsenal SNCB » à Pont-à-Celles, ce qui permettra à la commune et à IGRETEC de renforcer l’attractivité urbaine, notamment par la création d’espaces publics, de parkings et d’une passerelle reliant le quartier à la gare de Luttre,
  • le site « Probeldhon », à Frameries, sur lequel la commune et l’IDEA souhaitent développer une ZAE,
  • le site « Les Vanneaux » à Colfontaine, sur lequel l’IDEA développera un projet d’activités mixtes (espaces publics, commerces, habitat, horeca, etc.).

En province de Liège, SPAQuE interviendra sur :

  • le site « Cegram » à Engis, ce qui permettra à la SPI d’étendre l’éco-zoning d’Engis,
  • le site « LBP » (dont une importante partie a déjà été réhabilitée par SPAQuE) à Chênée, sur lequel la SPI a développé un avant-projet pouvant accueillir une ZAE mixte, une zone d’habitat et des parkings,
  • le site « Horloz » à Liège, sur lequel la SPI développera une ZAE ainsi qu’une voirie d’accès à la ZAE de Chimeuse à l’ouest,
  • le site « Cour aux marchandises SNCB de Bressoux » (dont une partie a déjà été réhabilitée par SPAQuE) à Liège, sur lequel la Ville prévoit d’implanter la future Foire internationale de Liège (FIL),
  • le site « Coronmeuse » à Liège, sur lequel la Ville aménagera les espaces publics de l’éco-quartier de Coronmeuse (le premier en Wallonie à mettre en application le nouveau référentiel en matière d’éco-quartier),
  • le site « Ateliers centraux » à Seraing, sur lequel s’implantera une partie du « Boulevard urbain », un projet mené par la Régie communale autonome Eriges, la Ville de Seraing et la DGO1 du SPW,
  • le site « Etablissements Martin Frères », au sein du quartier de l’Île Adam à Verviers, sur lequel la Ville installera des infrastructures sportives et des services publics.

Enfin, SPAQuE interviendra également en province de Namur sur :

  • le site « Produits chimiques d’Auvelais » à Sambreville, sur lequel le BEP et la commune ont l’intention de développer de l’activité économique et touristique (le site servira temporairement de support au projet « Phytosol » de l’Université de Liège),
  • le site « Saint-Gobain – partie prison » à Sambreville, sur lequel le gouvernement fédéral prévoit de construire un nouvel établissement pénitentiaire.

En route pour une troisième programmation

Ce n’est pas la première fois que SPAQuE est impliquée dans une programmation FEDER. Lors de la programmation 2000-2006, SPAQuE a bénéficié d’un financement de 56,6 millions d’euros tvac. Lors de la programmation 2007-2013, SPAQuE a, cette fois, bénéficié d’un montant de 78 millions d’euros tvac.

Dans le cadre de ces deux programmations, SPAQuE est ainsi intervenue sur 31 sites, soit 796 hectares rendus à l’économie wallonne.

Pour tout renseignement complémentaire :
Caroline Charlier
Service de la communication externe et des relations avec la presse
0471/90.44.15