AMS Sud

  • Name of the site : AMS Sud
  • Other name(s) : Aciérie et minière de la Sambre sud
  • Address : rue Georges Tourneur
  • Postal code : 6030
  • Town : Marchienne-au-Pont
  • Previous town : Marchienne-au-Pont
  • District : Hainaut
  • Total area : 235.000 m²
  • Funding : Plan Marshall 2.vert

Historique

Entre 1912 et 1976, le site „AMS Sud“ a connu une activité d’aciérie et de laminage. En 1986, la société Recysambre s’est installée sur une partie du site pour y exploiter une centrale à béton, alimentée par des éléments provenant de la démolition des anciens bâtiments. Elle a ensuite étendu ses activités par la création d’un centre de tri et de recyclage de déchets inertes.

For residents

Are you local and do you have questions about this project? Our team is at your service.
FAQ

Contact

SPAQUE sa
Avenue Maurice Destenay, 13
4000 LIEGE
Belgique
Phone : +32 42 20 94 11
Fax : +32 42 21 40 43

L'intervention SPAQUE

2018 :

Les investigations des sols et des eaux souterraines ont été réalisées.

2015 – 2017 :

Démantèlement des structures enterrées et hors sols (murs, voiries, fondations, caves, dalles de sol, etc.) afin de permettre la réalisation de forages et d’investigations des sols.

2011 :

Le bilan historique du site a été réalisé.

Gestion des sols pollués

L’évolution du projet

Suivez l’évolution du projet sur notre page Facebook.

Découvrez l’évolution du projet

Localisation

Le site „AMS Sud“ est situé sur la rive droite de la Sambre, à l’entrée de Marchienne-au-Pont, sur le territoire de la Ville de Charleroi. Il forme une grappe avec les sites „Charbonnage n°19 Bas Long Prés“ et „Centrale électrique de Marchienne-au-Pont“.

Projet de développement économique

Idéalement située en bordure de Sambre, à proximité immédiate du rail et de l’autoroute, la grappe „AMS Sud“, „Charbonnage n°19 Bas Longs Prés“ et „Centrale électrique de Marchienne-au-Pont“ pourrait, à terme, accueillir une zone d’activités économiques multimodale. Cette ZAE serait directement reliée à la N90 Charleroi-Mons, grâce à la construction d’un pont et d’une route traversant le site voisin „AMS Nord“ (ce dernier projet étant financé par les Fonds européens FEDER).