Retour

Châtelet : bilan historique du site « Société des corderies et clouteries de Bouffioulx »

Non classifié(e)

SPAQuE a finalisé, fin de l’année 2011, le bilan historique des activités du site « Société des corderies et clouteries de Bouffioulx » situé au sein de l’entité de Châtelet.

Le bilan historique, qui constitue la seconde étape de la chaîne des valeurs de SPAQuE, permettra de cerner les principaux risques potentiels de contaminations compte tenu des activités passées et ce, du terrain vierge jusqu’à aujourd’hui. Il pourrait se voir complété d’investigations de terrain – caractérisation des sols et des eaux et, par la suite, volumétrie des zones polluées – conformément aux Cahiers de bonnes pratiques édités par SPAQuE dans le cadre de la bonne exécution de ses activités.

Historique

Le site connait, dès 1858, une activité de fabrication de câbles métalliques destinés à alimenter les diverses sociétés charbonnières de la région sous la raison sociale « Firme Velings et Cie ». Cette société se diversifie, en 1878, par l’ajout de la production de clous et fils de fer galvanisés, elle adopte alors la raison sociale « Société Anonyme des Corderies et Clouteries de Châtelet ». En 1894, une nouvelle société, la « Fabrique de Tuyaux Joseph Gibon » transforme l’usine et produit des tuyaux en grès jusqu’en 1900, année durant laquelle elle est achetée par la « Poterie Denis-Daloze », qui restera en activité jusque vers 1940.

Ce site, visité en août 2011, a fait l’objet d’une description de terrain et de recherches documentaires auprès des diverses autorités administratives régionales, provinciales et fédérales. Des témoignages et des documents privés ont aussi été exploités afin de compléter les informations contenues dans les documents publics.