Retour

Bierset : bilan historique de l’ »Ancienne Base Wing tactique »

Bierset : Bilan Historique De L’"ancienne Base Wing Tactique"
Non classifié(e)

SPAQuE a finalisé, en juillet 2011, le bilan historique des activités du site « Ancienne base Wing tactique » situé à Bierset dans l’entité de Grâce-Hollogne.

Ce bilan historique, qui constitue la seconde étape de la chaîne des valeurs de SPAQuE, permettra de cerner les principaux risques potentiels de contaminations, compte tenu des activités passées, et ce du terrain vierge jusqu’à aujourd’hui.

Le site « Ancienne Base Wing Tactique » a été l’objet, comme son nom l’indique, d’une activité aéroportuaire militaire. En effet, la Force aérienne belge y a développé une base militaire qualifiée Otan de 1954 à 1993. Le périmètre peut être divisé en 4 parties :

  • la zone dite « Whisky » propriété de la SOWAER,
  • la zone dite « Echo »,
  • la zone dite « Nord » qui font l’objet d’une proposition d’achat par la SOWAER,
  • la zone centrale qui restera en fonctionnement jusqu’à une date non précisée pour la maintenance des hélicoptères de Beauvechain.

Le présent bilan historique décrit la seule partie sur laquelle SPAQuE a accès, à savoir la zone W appartenant à la SOWAER. Ce bilan sera donc élargi aux autres zones par la suite. Les terrains acquis ou en phase d’acquisition par la SOWAER sont destinés à l’équipement et à la construction des plates-formes logistiques et économiques accompagnant le développement de l’aéroport de Liège.

Le bilan historique en bref :

Les activités développées au sein du périmètre peuvent être réparties en trois périodes distinctes :

  • la période 1954-1970, caractérisée par une base militaire typique de l’époque sans protection particulière mais avec des opérations de remplissage, de maintenance rudimentaires accompagnées de probables écoulements d’hydrocarbures sur le sol,
  • la période 1971-1993, caractérisée par une base militaire stratégique organisée selon les normes OTAN et qui a, donc, nécessité la construction des bunkers, des abris pour avions, des canalisations protégées et, par voie de conséquence, le placement d’appareillages tels que des générateurs d’électricité alimentés au fuel et des merlons,
  • la période 1993-2007, caractérisée par une désaffectation d’une bonne partie des bâtiments en raison de la disparition de la base militaire pour avions et le seul maintien d’une base pour hélicoptères. La base n’a plus la qualification Otan.

 Les sources potentielles de pollution sont nombreuses et liées essentiellement aux lieux d’avitaillement, aux zones de stockage de kérosène, aux nombreuses citernes enfouies alimentant les groupes électrogène de secours et, bien entendu, aux divers accidents et remblayages, pas toujours répertoriés, qu’a connus le site. La présence de nombreux puits de phosphate antérieurs à l’activité militaire est attestée, ces derniers constituent bien évidemment autant de sources potentielles de transfert de pollution.

Ce site, visité en janvier et mai 2011, a fait l’objet d’une description de terrain et de recherches auprès des diverses autorités administratives régionales, provinciales, fédérales et militaires. Des témoignages et des documents privés ont aussi été exploités afin de compléter les documents publics. Ce bilan historique pourrait se voir complété d’investigations de terrain conformément aux bonnes pratiques édictées par le décret relatif à la gestion des sols du 5 décembre 2008.

Bierset : Bilan Historique De L’"ancienne Base Wing Tactique"
Logo FEDER